Un tout dernier effort pour votre jardin et votre potager

Avant que le gel ne fasse des dégâts qui pourraient s'avérer fatals pour certaines plantes, même au mois de novembre, votre jardin et votre potager méritent un dernier effort.
Dès que les dernières feuilles sont tombées, il faut tailler rosiers, arbres, arbustes. Les fruitiers peuvent être traités à la bouillie bordelaise (un traitement fongicide à base de sulfate de cuivre et de chaux, traditionnellement utilisé dans les vignobles), que vous pouvez fabriquer vous même, mais plus aisément trouver dans le commerce (pépiniériste, jardinerie, grande surface dédiée au bricolage).

Pour préserver votre gazon, ratissez les feuilles mortes et mettez-les au compost. Vous pouvez également scarifier votre gazon et si nécessaire le nourrir d'une fine couche de terreau, si possible issu de votre compost (les déchets décomposés les plus anciens), ou bien acheté en commerce.

C'est également l'heure de l'ultime récolte pour les châtaignes,carottes, betteraves, poireaux...
Et aussi celle les dernières plantations : ail, oignons, arbres et arbustes (fruitiers ou non), certaines fleurs (pensées, primevères)...

Et enfin, pour protéger les plantes les plus fragiles, les parterres et le potager de fortes gelées, l'idéal est de les recouvrir d'un paillis. La technique est simple : vous vous servez dans le compost où vous avez déversé vos herbes de tonte des mois précédents, les feuilles mortes, les déchets verts de petite taille (à passer au broyeur si nécessaire).

C'est le paillis, que vous disposerez en une épaisseur de 5 à 10 cm sur le sol (meuble, bêché si besoin, désherbé et non-gelé) autour des plantes, fleurs, légumes, arbustes et arroserez d'eau. Il formera une couche isolante qui protégera vos plantes des fortes gelées et nourrira le sol en se décomposant. A défaut de paillis issu de votre jardin, vous pourrez en acheter du prêt à l'emploi dans le commerce : végétal, minéral, naturel, le choix est vaste en fonction des besoins.