Salon de Bruxelles 2018 - Un bon millésime

Le salon de l'auto va ouvrir ses portes à Bruxelles, du 12 au 21 janvier. Comme toutes les années paires, 2018 est une année de "grand" Salon, et les constructeurs ont décidé de faire honneur à Bruxelles avec nombre de premières belges évidemment, mais aussi européennes et même mondiales.

Des premières belges, comprenez des modèles encore jamais exposés à Bruxelles, mais peut-être déjà sur les routes, il y en aura à peu près sur tous les stands, et vous en donner ici la liste serait bien trop long. On peut cependant citer en vrac les plus attractives de ces premières, comme la Bentley Continental GT, la rarissime Bugatti Chiron, l'Alpine A110, la Rolls Royce Phantom, les Aston Martin DB11 Volante et Vantage, l'Alfa Stelvio, le DS7 Crossback, les McLaren 720S et 570S Spider, le Range Rover Velar, l'Audi RS4, la Kia Stinger, les Porsche Panamera Sport Turismo, Cayenne et 911 GT2 RS, le VW T-Roc ou le Volvo XC40, Made in Belgium, rappelons-le. Déjà autant de bonnes raisons de se rendre au Heysel, mais c'est loin d'être tout.


Premières Européennes


Celles-ci sont plus intéressantes, car aucun public européen n'a pu les voir de près avant nous et forcément, elles ne sont pas encore sur les routes. BMW se montre très généreuse en la matière, avec 4 premières européennes : l'I8 mise à jour, l'i8 Roadster, la M3 CS et surtout celui dont le succès ne fait déjà pas un pli, le SUV compact X2. C'est aussi à Bruxelles que Mercedes exposera pour la première fois en Europe la troisième génération de la CLS, qui inventa le coupé 4 portes haut de gamme. Moins prestigieuse mais plus importante vue l'évolution du marché, la toute nouvelle Nissan Leaf 100% électrique vivra aussi sa première européenne chez nous. Enfin deux nouveautés continentales chez Porsche : la 718 Cayman GTS et la 911 T, 911 de puriste que l'on décrira comme une GT3, sans les appendices aérodynamiques.


Premières Mondiales


Ne vous emballez pas, Bruxelles n'est pas Francfort ou Genève et en général, "nos" premières mondiales ne sont rien de plus que des facelifts, comme c'est le cas cette année. D'abord les mises à jour des BMW Série 2 Active Tourer et Grand Tourer. Vous connaissez les habitudes du constructeur en matière de design, ne vous attendez donc pas à de grands bouleversements. On peut en dire tout autant des changements de mi-carrière des Mini 3 portes, 5 portes et Cabrio. Finalement, la première mondiale la plus marquante de Bruxelles sera la Citroën C4 Cactus faceliftée. Sans être radicale, la transformation esthétique est réellement visible mais c'est surtout techniquement que cette nouveauté est intéressante, puisque la voiture reçoit un tout nouveau système de suspensions hydrauliques, dans la plus pure tradition du constructeur. Cela étant, il est vrai que pour le plaisir des yeux, ce ne sont pas ces quelques premières qui sont les plus attirantes.


En pratique


Le Salon de Bruxelles se tiendra du 12 au 21 janvier aux Palais du Heysel, de 11 à 19 heures en semaines, dès 10 heures le week-end, et nocturnes jusqu'à 22 heures les 12, 15 et 19 janvier. Bon à savoir: s'agissant du grand Salon, les visiteurs accéderont cette année au Palais 1 dédié aux voitures de rêve et/ou de prestige (Ferrari, Porsche, Aston Martin, Rolls Royce, Bugatti…) sans coût additionnel. Parmi les nouveautés de l'année, citons une expo d'Art Strips Michel Vaillant (Palais 1), l'expo de bijouterie et horlogerie de luxe Oro Tempo (Palais 1), le parcours Kids Tour pour les plus jeunes et leur zone de détente aux couleurs de Cars 3, tout cela en plus des désormais classiques que sont le Biker Corner pour les motards (Palais 9) ou l'opération Job On Wheels, pour ceux qui désirent travailler dans le milieu automobile. Plus d'infos et tickets en prévente sur www.salonauto.be.