Le champagne pour accompagner tout le repas

Déguster du champagne pendant tout un repas, non seulement à l'apéro, mais aussi avec l'entrée, le plat de résistance, le dessert, oui c'est possible. Le caractère exceptionnel de la démarche convient très bien aux réveillons de fin d'année.
Certains champagnes conviennent parfaitement pour accompagner l'ensemble du menu, comme certains millésimés. Mais il est également possible de sélectionner une bouteille différente par service, en fonction de vos goûts, et surtout, des mets proposés. Adressez-vous à votre caviste pour recevoir les meilleures recommandations.

Vous ne prendrez pas de risque avec un brut classique pour accompagner toutes sortes zakouskis, gâteaux salés, charcuteries. Un Blanc de blanc (100% chardonnay, donc) frais et vif, ira très bien avec les bouchées apéritives comprenant du poisson légèrement fumé, ou des crustacés, et même avec le foie gras, même si ce dernier peut aussi se marier avec un demi-sec, plus doux.

Pour accompagner une viande, du gibier, de la volaille, un millésimé, avec un caractère plus affirmé, fera parfaitement l'affaire. Le goût de fruits rouges du champagne rosé ira bien avec les plats plus épicés, mais aussi avec la langouste par exemple. De manière générale pour ce qui est crabe, homard, crustacés et poissons d'eau douce, le Blanc de blanc est un excellent compromis. Les poissons de mer seront mieux servis par un brut non millésimés, équilibré entre raisins blancs et noirs.

Au niveau des desserts forcément plus sucrés, c'est la douceur du demi-sec, rosé ou blanc, qui apportera l'équilibre en bouche avec un accord très frais.