Déguster du champagne pendant tout un repas, non seulement à l'apéro, mais aussi avec l'entrée, le plat de résistance, le dessert, oui c'est possible. Le caractère exceptionnel de la démarche convient très bien aux réveillons de fin d'année.
A moins de céder aux sirènes des produits importés (merci la trace carbone due au transport!) et des serres chauffées, la variété de légumes frais disponibles en hiver est plus basse que le reste de l'année... sans être négligeable. Et ils constituent toujours votre apport principal en vitamines, sels minéraux et acides aminés, essentiels à votre organisme.
Traditionnel dans les pays nordiques où les hivers sont autrement plus rigoureux (en Finlande, presque chaque foyer en est pourvu), le sauna est en train d'acquérir ses lettres de noblesses dans nos contrées.
Non, manger du poisson frais n'est pas réservé au mois d'été. On en trouve toute l'année, et donc aussi en hiver... Simplement, ce ne sont pas forcément les mêmes : les périodes de pêche varient en fonction des restrictions imposées par l'Union européenne afin d'assurer la durabilité des espèces. Elles tiennent compte notamment des périodes de reproduction.
Noël approche... Et votre sapin ? Si vous n'êtes pas adepte des sapins artificiels en PVC, plastique, alu, ou artisanaux « faits maison », alors, il va être temps de vous en procurez un « vrai ».