Déguster du champagne pendant tout un repas, non seulement à l'apéro, mais aussi avec l'entrée, le plat de résistance, le dessert, oui c'est possible. Le caractère exceptionnel de la démarche convient très bien aux réveillons de fin d'année.
Qui dit réveillon et repas de Noël dit, souvent, grosse fête en famille ou entre amis. Et si vous êtes invités quelque part, vous délaisserez votre habitation pour quelques heures au moins. Pour les cambrioleurs, ça pourrait être du pain béni, à défaut de foie gras.
Réussir sa dinde de Noël : tous les ans, à la même époque, bien des hôtes se posent cette grande question existentielle. Ce qui est un peu dommage : la dinde se prépare (et se mange) toute l'année. Cette obsession de Noël provoque même des angoisses chez certain : comment gérer la cuisson ?
La vraie magie de Noël, ce n'est pas seulement la frénésie du déballage des cadeaux ou les repas gargantuesques du réveillon, mais c'est également de chouettes sorties en famille. Au top de la convivialité, on trouve les promenades sur les marchés de Noël, même en cette époque troublée.
La période des fêtes de fin d'année, avec sa succession de gueuletons plus ou moins élaborés et de repas plus gargantuesques, a souvent cet effet un peu magique de réchauffer les coeurs, satisfaire sa gourmandise aussi bien que sa vie sociale.